02/05/2018

Sas de sécurité : sécurisez vos sites sensibles

La sûreté d’un site sensible dépend en grande partie des personnes qui y entrent. Pourtant, la gestion de l’accès est trop souvent négligée dans les dispositifs de sécurité. Pour contrôler les entrées, le sas de sécurité est la solution la plus efficace.

La sécurité des sites sensibles est encadrée par un certain nombre de normes internationales. Depuis quelques années, ces réglementations internationales sur la protection des sites sensibles se renforcent. Ils font l’objet de nouvelles exigences en terme de prévention des risques de malveillance. Ces risques sont de diverses natures : secret industriel, attaques terroristes, grand banditisme… Intégré dans un dispositif complet de protection, le sas de sécurité permet de mieux maîtriser la gestion des flux entrées et sorties en régulant l’accès piéton vers un site sécurisé. Découvrez comment un sas de sécurité peut s’intégrer dans votre site et élever son niveau de protection.

Sas de sécurité : adapter le dispositif de sécurité à votre environnement

Indispensables dans un dispositif de protection d’un site sensible, les sas de sécurité sont pourtant souvent perçus comme une contrainte. Or, s’il est bien pensé, un dispositif de protection intégrant des sas de sécurité n’entrave absolument pas l’activité des usagers. Au contraire, il inspire confiance aux usagers.

Pour cela, une analyse des flux et des usages en amont de la conception et de l’installation du système de sécurité est indispensable. Cette phase d’observation permet de concevoir un sas s’intégrant parfaitement dans l’environnement du site :

  • un contrôle des entrées qui tient compte des différents types de passages (passage logistique, accès pompiers, piétons, personnes à mobilité réduite…),
  • une conception mécanique qui correspond au niveau de sûreté souhaité (anti-effraction ou pare-balle),
  • une finition esthétique qui permet une intégration visuelle harmonieuse et discrète dans l’environnement.

Sas de sécurité : 3 paramètres de protection

Le niveau de sécurité d’un sas dépend de 3 paramètres complémentaires à prendre en compte :

  1. une protection mécanique
  2. une protection électronique
  3. un mécanisme d’asservissement

La protection mécanique d’un sas de sécurité

La protection mécanique est composée de 2 niveaux successifs de portes à franchir. Cette disposition présente un intérêt majeur : les deux portes ne sont jamais ouvertes simultanément. Ainsi, la circulation de documents entre deux personnes situées de part et d’autre du sas de sécurité est rendue impossible. Autre avantage, cette succession de deux portes créé une véritable frontière entre la zone publique et la zone sécurisée.

La disposition en deux portes offre une certaine souplesse dans le nécessaire respect des normes de construction s’appliquant au domaine d’activité du site sensible. Les exigences sécuritaires peuvent être prises en compte sur l’un des deux vantaux :

  • performances coupe-feu ou pare-flammes
  • performances anti-effraction ou pare-balles EN 1627, EN 1522, EN 1063
  • cages de faraday

La protection électronique d’un sas de sécurité

La protection électronique s’effectue par adjonction de dispositifs électromécaniques de verrouillage et/ou de détection :

  • serrures motorisées
  • ventouses électromagnétiques
  • détecteurs de présence
  • détecteurs d’unicité de passage
  • détecteurs de poids ou de position

L’assemblage de ces techniques contribue :

  • au renforcement du contrôle du transit de l’usager
  • au bon verrouillage des portes

L’espace entre les deux portes du sas de sécurité permet de multiplier les combinaisons possibles. En fonction de votre besoin de sécurité et de votre budget, votre fournisseur de solutions sécurité vous propose la combinaison la plus adaptée pour votre site sensible.

L’automatisme d’asservissement d’un sas de sécurité

L’automatisme d’asservissement est le point le plus sensible d’un dispositif de contrôle d’accès à un site sensible, dans la mesure où il impacte directement la facilité d’utilisation du sas de sécurité par l’usager.

Il prend en compte les différentes stratégies d’accès aux locaux sensibles : zones de défense, archives, data center et cellules de crise. Lors de la phase d’étude en amont de la conception du dispositif de sécurité, sont réalisées :

  • une étude des flux
  • une analyse fonctionnelle décrivant les différents modes d’utilisation

Cette phase préparatoire permet d’imaginer un automatisme d’asservissement adapté aux divers types de passages nécessaires, tels que :

  • accueil des personnes à mobilité réduite
  • passage logistique
  • fonctionnement en autonomie ou fonctionnement manuel depuis un PC sécurité
  • accès pompier ou forces de sécurité

Sas de sécurité : choisir le bon partenaire

L’installation d’un sas sécurité, si elle est correctement réalisée, permet d’élever considérablement le niveau de sécurité d’un site sensible. Pour concevoir un sas de sécurité dont le fonctionnement correspond parfaitement au besoin du client, un dialogue régulier entre le maître d’œuvre de la solution de sûreté et le constructeur du sas de sécurité est primordial, et ce tout au long du projet. Dans la majorité des cas, une réception fonctionnelle en usine du sas de sécurité, avant expédition sur le site sensible, est nécessaire. Elle permet au maître d’œuvre de vérifier la conformité du sas de sécurité, au regard des attentes du client.

Renseignez-vous auprès des équipes Bolloré